mardi 7 octobre 2014

Go go Japan 2.0 : 花 の ダイアリー 2014! #4 (le journal 2014 de Hana au Japon #4)

~ Welcome to the Christon Cafe! ~

(Je n’ai pas du tout passé tout le séjour à porter cette robe, c’est complètement faux.)
Après un billet assez pesant, revoici quelques souvenirs plus légers du Japon.  Le soir précédant mon retour en France a été l’occasion de découvrir enfin ce café (qui ressemble plus à un bar d’ailleurs) emblématique des premiers Gothic & Lolita Bible et que je rêvais de visiter à 15 ans, des étoiles plein les yeux. 

J’aurais peut-être même pu croiser Mana incognito, qui sait.
Bien caché dans l’un des innombrables immeubles de Shinjuku, le Christon Cafe est une merveille de kitsch décadent un tantinet blasphématoire (Jésus y est représenté derrière des platines, donnant une nouvelle dimension à la célèbre phrase last night a DJ saved my life). Évidemment, j’ai adoré.


Je réalise que mes photos ne donnent aucune idée de profondeur, l’endroit est tout de même assez grand, en tout cas bien plus grand que ce qui est suggéré par ces images…
Le Carré VIP.

Ce mélange entre icônes religieuses et boîte de nuit ringarde à souhait me paraît formidable. Je me dis souvent que ces rencontres improbables ne peuvent se trouver qu’au Japon, ou à la rigueur en Europe de l’Est – ne me demandez pas pourquoi. (Peut-être est-ce pour cela que je meurs d’envie d’aller à Prague depuis quelques semaines ?)
Notez que la plupart des objets sacrés présents ne sont pas des reproductions mais des objets chinés… qui ont donc déjà servi pour le culte (on peut même trouver une soutane !).

Plafond.
L’entrée de la salle d’eau pour dames. Je veux la même chose chez moi.
Si le lieu est sympathique, leurs desserts le sont tout autant. Je n’ai pas goûté leurs plats salés (rien de végétarien malheureusement), mais les douceurs sont agréables.

Mon cheesecake, blessing the holy cross brand baked cheese cake sur la carte (ça ne s’invente pas).
Le deep black temptation gateau chocolate de l’Amy cher à mon cœur.
Nos cocktails, à la rose pour moi (à gauche), sorte de piña colada pour mon Amy. Oui, c’est un faux glaçon lumineux.
La nostalgie a beaucoup contribué au caractère exceptionnel de cette sortie, mais cette dernière aurait tout de même été réussie si j’avais découvert le lieu par hasard (être en bonne compagnie y est sans doute aussi pour quelque chose) ; quoiqu’il en soit, je suis contente d’avoir pu passer ma dernière soirée au Japon là-bas (sinon complètement euphorique). 

14 commentaires:

  1. J'espère pouvoir mettre un pied dans ce café quand je serai au Japon *^* Le lieu semble très particulier~ Bizarrement les photos que j'avais vu de cet endroit me paraissait bien plus sombres, tu les as éclaircies (ou est-ce que ce sont juste les gens qui ne savent pas prendre de photo 8D) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les ai un peu éclaircies mais je suis partie avec un objectif ultra sensible même en basse lumière (pratique en intérieur, moins en journée 8D), donc ça joue aussi beaucoup. Le lieu est plus sombre que ça IRL.
      Du coup tu pars là-bas, sûr ? Hâte de lire tes comptes-rendus si tel est le cas !

      Supprimer
  2. Haa quand je lis ton article j'ai qu'une hâte c'est d'y retourner ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ^^" Le Japon me manque encore plus que l'an passé, c'est fou...

      Supprimer
    2. Oui le Japon, mais le Christon Café aussi ^^

      Supprimer
  3. De même, je suis bien curieux de visiter ce café une fois prochaine... J'ai bu un verre dans un petit établissement du même type à Shibuya à quelques rues des grands axes mais l'endroit était plus petit et dépouillé, c'était presque poétique à défaut d'être kitsch.

    En tout cas les photos donnent bien envie. Ce pays me surprendra toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ce doit être agréable aussi quelque chose de plus petit dans ce genre-là. J'aimerais bien découvrir encore plus de bars et cafés à thème, quand j'y retournerai.

      Supprimer
  4. Ah... Le fameux Christon Café !
    Qui de celles qui ont lu (ou vu) les premiers GLB ne rêvent pas d'y aller... Une ambiance assez unique avec ce mélange de deux sites inattendu mais qui crée une atmosphère plaisante ~

    Merci pour ces photos qui font rêver :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, je suis ravie qu'elles te plaisent !

      Supprimer
  5. Les Cieux devaient être très vexés quand j'y suis allée car j'ai eu malédiction sur malédiction : déjà, je l'ai trouvé fermé deux fois (sais-tu que l'immeuble abrite également un bar sur le thème de la boxe ? Quand tu ne sais pas que pour toi le Paradis est perdu car l'ascenseur refuse obstinément de t'y emmener, et que tu essaies un autre bouton, tu risques de l'apprendre à une heure où il n'est plus très fréquenté, minute "4ème dimension" garantie…) Ensuite, d'iconographie tu ne feras point, car ton appareil photo et tes téléphones décideront de tous clamser en même temps. Ensuite, plus tôt que prévu (les desserts T_T) la porte tu verras, car derrière toi boutique fermera.
    À la lumière de ces évènements tu comprendras qu'il y a donc comme un air de miroir inversé à ton billet de blog !
    ("Bloody Mary, etc…")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, en effet tu n'as vraiment pas eu de chance. Et non, je ne savais pas qu'il y avait un bar sur le thème de la boxe, flûte alors, si j'avais su !

      Supprimer
  6. Quel lieu atypique ! Dans cette robe (qui te va d'ailleurs à ravir), tu es dans ton élément ! :)

    RépondreSupprimer

Transparent White Star